Les brigades vertes au rapport

IMG_3063

L’assemblée générale de l’Aappma de la Nive s’est tenue samedi 4 mars 2017.

La mortalité des saumons et truites constatée fin 2016 sur la Nive de Béhérobie, et pour laquelle aucune cause n’est actuellement identifiée a été un des points abordés lors de la réunion. Il a aussi été fait mention de lareconduction du parcours No kill de la grande Nive (17 km entre Ascarat et Bidarray) ainsi que le recrutement d’un service civique pour 2017.

Grâce à son équipe, l’association met en œuvre le programme brigade verte sous l’égide de la Fédération de pêche des Pyrénées-Atlantiques qui finance cette action et en assure la coordination technique. La mise en œuvre de ce programme, qui constitue l’ossature du plan de gestion piscicole, a permis de réaliser les diagnostics et planifier les actions sur la période 2012-2016.

485 Km de cours d’eau ont été parcourus pour effectuer un diagnostic précis des milieux et un recensement complet des perturbations, des données précieuses transmises à divers organismes : fédération départementale de pêche, Syndicat mixte du bassin versant de la Nive, Office national de l’eau et des milieux aquatiques, Direction départementale des territoires et de la mer.DSC_0706

Référence objective

Le recensement de plus de 100 ouvrages constituant des obstacles à la continuité écologique, et dont certain font l’objet de projets d’aménagement pour favoriser la migration des salmonidés et améliorer ainsi l’accès aux zones amont de reproduction, a également été entrepris de même que le suivi de la qualité de l’eau sur 60 stations, l’évaluation de l’habitat piscicole sur 32 points de contrôle.

Le constat a été fait que la majorité des truites issues de la grande Nive migrent sur les affluents les plus proches afin de pouvoir se reproduire.

Pour le président ces données permettent d’appuyer le diagnostic et constituent une banque précieuse qui fonde une référence objective en cas de survenue d’une éventuelle perturbation (pollution, crue). Le constat effectué dans le cadre du programme Brigades vertes confirme bien l’idée selon laquelle la gestion patrimoniale est de rigueur sur le bassin des Nives. Favoriser la reproduction naturelle en restaurant la continuité écologique sur l’ensemble du bassin versant c’est le parti pris de l’Aappma de la Nive et de la fédération de pêche.